Accueil du site
Accueil / Les œuvres / La troisième période : 1985
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Les œuvres

La troisième période : 1985

En 1984, l'ensemble de cette œuvre fait l'objet d'une donation de la part d'Arcabas, au département de l'Isère. Ce statut est unique en France : il s'agit d'une église-musée. Cette donation assure la sécurité et la promotion de l'œuvre d'Arcabas, tout en conservant la vocation de lieu de culte du bâtiment.

Cependant une clause particulière du contrat stipule que l'artiste peut, s'il le désire, ajouter de nouvelles réalisations à conditions de les y laisser dorénavant.


C'est ainsi qu'Arcabas entreprend en 1985, la réalisation d'un dernier bandeau : la prédelle.

De l'italien « predella », la prédelle désigne l'ensemble des tableaux qui se trouvent au bas des retables, servant à illustrer les vies des grands saints.
Cet ensemble de cinquante trois toiles fut peint en moins d'un an !

Chaque toile terminée était immédiatement accrochée dans l'église et séchait sur place.

LA PRÉDELLE
La prédelle raconte la vision du monde selon Arcabas, à travers différents passages de la vie du Christ, sans ordre prédéfini par le peintre.


              

 

DE NOUVEAUX ÉLÉMENTS
En 1987, Arcabas ajoute de nouveaux éléments à son œuvre de St Hugues :
une sculpture sur tôle dans la chapelle de la Vierge, sur laquelle est inscrit le Magnificat.
Quatre ans plus tard, il installe le baptistère (cuve en bronze originaire du Kérala (Inde) et servant autrefois à l'offrande de nourriture dans les temples. Cette cuve - appelée 'Vurpa' sera montée sur un pied de glace acrylique et surmontée d'un couvercle.

  

 

 

LE CHRIST EN CROIX
En décembre 1991, Arcabas place la dernière œuvre en date de l'église : le christ en croix.
Cette sculpture en bronze est un hommage posthume au Père Truffot, la personne qui a accepté de lui prêter son église et lui a permis de réaliser son rêve d'artiste.

 

 

 

 

Partager cette page  

Découvrez les collections numérisées du Département de l'Isère

Droits de reproduction

Les visuels des oeuvres présentées sont protégés.
Pour toute utilisation, prendre contact avec l'ADAGP, société française de gestion collective des droits d'auteur dans les arts visuels.


ADAGP
11, rue Berryer
75008 Paris, France
Tél.: 33+ 01 43 59 09 79
Fax.: 33+ 01 45 63 44 89
adagp@adagp.fr
www.adagp.fr